Parfois, je stretche directement mes images sous FitsLiberator qui offre un algorithme puissant (voir tuto). Ici je vais stretcher ma photo de façon manuelle et le plus simple possible à l’aide des courbes dans Photoshop en respectant la balances des blancs (opération à réaliser impérativement avant). Il faut y aller tout doucement par étape afin de pouvoir revenir en arrière si on a trop « forcé » …

  • J’ouvre ma photo sous Photoshop (elle est assez noire car pas encore stretcher). Je la passe en mode couleurs RVB :
stretcher manuellement une photo astro sous Photoshop
  • Je vais directement la stretcher avec les courbes. D’abord, je clique sur l’icône en bas à droite en forme de rond à demi-plein et je sélectionne Courbes.
  • Note 1 : je crée en fait un calque spécifique à ma première courbe :
  • Note 2 : La diagonale du graphique me montre bien la ligne de référence linéaire du traitement. Plus je monte ce trait vers le haut, plus j’éclaircis la lumière. D’où l’intérêt de « courber » cette droite afin d’augmenter la luminosité plus fortement des tons moyens que des extrêmes.
  • Directement sur le graphique, je vais « encadrer » ma balance des blancs afin de respecter mon fond pas trop sombre et mes étoiles peu saturées de blanc.
  • Pour cela, on commence par le noir. Je clique à droite du point le plus bas du graphique. Cela me crée un 2ème point.
  • En dessous, j’entre les données suivantes : Entrée : 40 et Sortie : 40 (je viens de fixer mon « minimum » de noir) :
  • Pour le blanc, c’est la même action. Je clique en haut à droite sur la droite sous le point le plus haut déjà existant. En dessous du graphique, j’indique les informations suivantes : Entrée : 240 et sortie : 240. Voilà la balance des blancs installée :
  • Maintenant je vais stretcher une première fois mon image. Pour cela, je clique au milieu de cette droite. Et je déplace ce point vers la gauche afin d’obtenir une courbe régulière. Ainsi j’éclaircis la lumière en respectant toujours la BDB. OK.
  • Ensuite, je vais recommencer cette opération en recliquant sur l’icône du cercle à moitié plein. Cela me crée un 2ème calque. Je réinstalle les points pour la balance des blancs et je retire ma courbe comme précédemment avec moins d’amplitude. Le but de refaire plusieurs fois cette opération est qu’à chaque fois la sensibilité à la lumière est augmentée et aussi le fait de pouvoir annuler ou revenir en arrière sur les courbes.
  • En général, je fais cette opération sur les courbes 3 fois maximum en prenant soin de 2 points : respecter à chaque courbe la balance des blancs mais aussi le fait de ne pas trop bruiter le fond de ciel. Note : ne jamais faire que la courbe touche le côté supérieur du graphique qui serait synonyme de saturation (clipping). La technique du «S» fonctionne bien aussi mais à utiliser avec parcimonie.
  • Voici l’effet du stretching avec 3 courbes successives sur mon image d’origine :
stretcher avec les courbes une photo astro
  • De même, on remarque un histogramme plus ample sur les niveaux de gris au fur et à mesure de l’action des courbes :
  • Je vérifie si mon fond de ciel est correct sinon j’agis !
stretcher avec les courbes une photo astro

Partagez l'info !